Comment optimiser son KYC avec la Blockchain ?

Le KYC (Know Your Customer) est un sujet chaud dans de nombreuses entreprises. Plusieurs solutions ont été mises en place pour mieux suivre ses clients et surtout mieux les connaître. Ces techniques sont perfectibles et la blockchain pour le KYC pourrait être une des solutions pour stocker, tracer et normaliser le partage de données des clients en toute sécurité.

Les avantages de la blockchain pour le KYC

La blockchain se présente comme une technologie fiable pour gérer les données sensibles d’une entreprise. Elle va aussi permettre d’améliorer le processus opérationnel du KYC avec les automatisations des procédures de collecte ou de traitement des données.

L’utilisation de la blockchain pour le KYC surtout pour les milieux bancaires a plusieurs avantages :

     

      • Le fonctionnement sans interruption

      • la traçabilité et enregistrement de toutes les transactions dans la blockchain sans possibilité de modification

      • L’automatisation des tâches à faible valeur ajoutée

      • L’automatisation de l’analyse de données

    La sécurisation des données KYC avec la blockchain 

    La blockchain pour le KYC peut contenir des failles si elle n’est pas sécurisée par un contrat intelligent qu’on appelle aussi un smart contract. En effet, le smart contract permet de lister l’ensemble des contrôles qui doivent être réalisés dans la blockchain pour qu’une tâche puisse parfaitement s’exécuter. Sans cela, des transactions avec des failles pourraient passer inaperçues et créer de vrai problème pour le KYC. 

    Les enjeux de la mutualisation des données KYC pour la blockchain

    Certaines entreprises (encore très peu nombreuses) ont décidé de jouer le jeu de la mutualisation des données KYC afin de mettre en place une technologie blockchain avec ses partenaires business. Elles peuvent alors récolter des données fiables et sécurisées chez un partenaire de confiance pour en échange les enrichir et leur en faire bénéficier à leur tour. C’est une façon intelligente de partager ses données, faut-il encore que les entreprises acceptent de partager des données qu’elles n’auraient auparavant jamais communiquées. 

    L’implémentation de la blockchain pour le KYC dans une entreprise peut être lourde et impliquer tous les services internes. Nous avons une équipe d’ingénieurs qui peuvent vous accompagner dans la mise en place des projets de blockchain dans votre entreprise.
    Parlez-nous de votre projet.

    SOMMAIRE

    Articles similaires

    D’autres articles qui pourraient vous intéresser