Blog

Résilience informatique

La résilience informatique : définition et explication

De nombreuses fonctions dans une entreprise dépendent de programmes informatiques pour pouvoir travailler efficacement au quotidien. Imaginez que le système d’information tombe en panne et que tous ces services soient impactés ; si vous n’avez pas prévu d’assurer la résilience informatique la facture peut être salée. Vous connaissez l’adage « Il vaut mieux prévenir que guérir » ? C’est tout le concept de la résilience informatique.

Sommaire de l’article : la résilience informatique : définition et explication

  1. Qu’est-ce que la résilience informatique ?
  2. Pourquoi mettre en place la résilience informatique ?
  3. Comment mettre en place la résilience informatique ?

Qu’est-ce que la résilience informatique ?

La résilience informatique qu’on appelle aussi cyber résilience est le fait d’assurer la continuité de fonctionnement d’une infrastructure informatique en cas de panne, de cyber attaque, d’incident ou toutes autres causes pouvant subvenir sur un système informatique.

Pour toute entreprise, la résilience informatique est un enjeu majeur car elle permet de limiter la perte de données ou de productivité quelle que soit la provenance du problème. De nombreuses entreprises ont déjà perdu des données suite à des défaillances informatiques, il est donc important de se prémunir de ces éventuels problèmes et mettre en place un système de résilience informatique.

Pourquoi mettre en place la résilience informatique ?

Les retombées économiques peuvent chiffrer très haut si vous n’avez pas prévu de résilience informatique. La restauration des activités et les frais de gestion de reprise d’activité peuvent prendre du temps et donc vous faire perdre beaucoup d’argent.

Au-delà d’une question d’argent, c’est aussi votre image de marque qui peut être touchée. Que penseraient vos clients s’ils apprenaient que votre entreprise se retrouve sans défense face à une panne ou une attaque informatique ? Ils perdront confiance, ce qui n’est pas un point positif pour le business.

La résilience informatique vous prémunie de ces conséquences en limitant les dégâts.

Comment mettre en place la résilience informatique ?

Il existe plusieurs solutions pour vous éviter toute perte de données et cyber attaques.

Tout d’abord, il est important de sécuriser votre infrastructure d’éventuelles pannes matérielles ou logicielles. Et pour cela, il faudra s’assurer de la redondance de l’infrastructure. Cette solution permet de faire un dédoublement de l’infrastructure informatique et donc assure une continuité de service en cas de problème et peut par extension améliorer la vitesse de performances des applications.

Ensuite, il faut mettre en place un Plan de reprise d’activité (PRA) ou Plan de continuité d’activité (PCA). Ce plan consiste à mettre en place une procédure pour reprendre, reconstruire et réactiver un système informatique après un problème de panne ou de sinistre.

Aussi, la résilience informatique est le fait de pouvoir s’adapter rapidement à des changements de législations afin d’assurer au système informatique une conformité au RGPD. Lors de la publication de cette loi, de nombreuses entreprises avaient dû fermer leur service informatique pendant plusieurs semaines.

Enfin, mettre en place régulièrement des audits du système d’information afin de repérer les éventuelles failles et désamorcer les problèmes avant que les « vrais » problèmes surgissent.

Vous vous posez des questions sur la résilience informatique et vous souhaitez aborder le sujet plus en détail ? N’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes d’ingénieurs spécialisés dans le développement web et mobile. Ils connaissent très bien les sujets de résilience informatique, ils pourront vous orienter et vous guider dans la mise en place d’un système sécurisé et fiable.

 

vous êtes actuellement hors ligne