Hébergement à haute disponibilité en informatique : définition et explication

Votre site vous a déjà fait le coup de la panne ? On ne va pas se mentir, c’est un peu la hantise de tout administrateur de site internet. Surtensions, défaillances technologiques, failles de sécurité ou encore catastrophes naturelles, savez-vous qu’il existe une solution pour pallier à ces éventuels problèmes ? On appelle cela : La Haute Disponibilité. On vous explique tout.

Sommaire de l’article : Hébergement à haute disponibilité en informatique : définition et explications

  1. Le serveur à haute disponibilité : définition
  2. La haute disponibilité : comment ça marche ?
  3. Comment faire de la haute disponibilité ?
  4. Comment calculer le taux de disponibilité ?
  5. Comment choisir un bon hébergement de haute disponibilité ?

Le serveur à haute disponibilité : définition

La disponibilité des serveurs est un élément important à prendre en compte dans votre système informatique. C’est là qu’intervient la Haute disponibilité (HA), elle permet à un serveur de rester continuellement en fonctionnement même en cas d’incident. En cas de problème, le serveur à haute disponibilité va transférer sa charge sur d’autres relais afin de garantir aux internautes une navigation ininterrompue sur la plateforme web. A la différence d’un hébergement mutualisé, d’un serveur cloud ou d’un serveur dédié, la haute disponibilité vous garantit une fiabilité de service quelles que soient les conditions.

La haute disponibilité comment ça marche ?

Comme nous vous le disions ci-dessus, la haute disponibilité permet d’assurer 24h/24 et 7j/7 l’accessibilité à votre plateforme web. La HA est un ensemble de serveurs appelé grappes qui vont remédier à la défaillance d’un composant en basculant les ressources sur un autre serveur. Les infrastructures de haute disponibilité (serveurs web et base de données) sont réparties sur plusieurs datacenters différents.

Le load balancing

Les requêtes des utilisateurs d’une plateforme web ou mobile sont gérées par ce que l’on appelle des répartiteurs de charge ou load balancers. Leur principal rôle est de contacter les serveurs disponibles et de distribuer la charge entre ces serveurs. Ce mode de fonctionnement permet alors d’optimiser continuellement la gestion des ressources et la performance des infrastructures.

Le fail over service

Le fail over service aussi appelé le FOS est un système qui permet de faire en sorte que quand une ressource tombe en panne, les autres ressources prennent le relais pour que le problème puisse être corrigé par les administrateurs système.

Comment faire de la haute disponibilité ?

Afin d’assurer un service de haute disponibilité, il est primordial de mettre en place les points suivants :

  • La réplication des bases de données
  • La sauvegarde des données
  • La redondance des serveurs
  • La sécurisation des données avec un RAID (Redondance des disques) c’est un ensemble de disques durs permettant la vérification de la structure et la cohérence des données, ainsi que de détecter les pannes matérielles. Il pourra éviter la perte de données en cas de sinistre.
  • La mise en place d’un plan de secours

Comment calculer le taux de disponibilité ?

La disponibilité d’un service peut être exprimée sous forme de calcul :

Temps de fonctionnement réel / temps de fonctionnement attendu x 100%

La valeur est exprimée en nombre de neuf et détermine le nombre de temps mort annuel. Voici un tableau pour résumer tout cela !

Disponibilité en %Temps mort par année
90 % (« un neuf »)36,5 jours
99 % (« deux neuf »)3,65 jours
99,9 % (« trois neuf »)8,76 heures
99,99 % (« quatre neuf »)52,56 minutes
99,999 % (« cinq neuf »)5,26 minutes
99,9999 % (« six neuf »)31,5 secondes

Comment choisir un bon hébergement de haute disponibilité ?

Vous êtes convaincu, vous souhaitez mettre en place un système d’hébergement haute disponibilité. Attention, il est important de prendre quelques critères en compte pour choisir un bon prestataire.

  • Choisir des datacenter fiables : vérifiez bien les niveaux de services et de sécurité
  • Trouver des infrastructures flexibles : il est important de vérifier si vous pouvez facilement augmenter la puissance de vos serveurs ou ajouter des serveurs supplémentaires
  • Comprendre le mécanisme de la réplication des données : devrez-vous faire cela manuellement ou cette manipulation est-elle prise en charge automatiquement par votre hébergeur ?
  • Comparer les prix et les offres des hébergeurs : est-il possible de les contacter 24/7 ? L’offre est-elle transparente ?..
  • Diminuer son empreinte écologique en choisissant un hébergeur qui compense ses émissions de CO2 ou qui optimise sa consommation électrique.

N\’hésitez pas à nous contacter pour vos projets de développement web ou mobile, notre équipe pourra vous accompagner également dans le choix et la mise en place d’un hébergement haute disponibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

vous êtes actuellement hors ligne

Nous contacter

Un projet ? Des questions ?
Nos experts vous accompagnent.